Présentation de l'Organisation

 

Association de type loi 1901 déclarée en août 2000, Euro-CIDES n'a pas pour vocation principale d'élaborer et de développer les projets en son nom propre. C'est dire aussi que le travail se réalise dans une confiance réciproque avec des partenaires (et non des clients).

 

Euro-CIDES, pour intervenir en un lieu, revendique une bonne connaissance des problématiques territoriales, de la culture, des identités, des schémas d'organisation, ce qui permet de travailler en collaboration avec l'ensemble des acteurs de terrain que sont les autorités publiques locales et provinciales, les groupements d'entreprises, les syndicats (patronaux et de salariés), les établissements d'enseignement, les associations d'usagers, ...

 

Euro-CIDES s'appuie sur les programmes communautaires pour :

       - assurer la veille documentaire des communications en provenance des Instances Européennes de Bruxelles (site Europa, JOUE Journal Officiel de l'Union Européenne, réseaux d'informations,...),

       - proposer à ses interlocuteurs des plans d'intervention et d'actions,

       - réaliser les partenariats transnationaux appropriés à partir du réseau construit, au fil des années et des projets, dans les pays membres de l'Union Européenne.

       - concevoir les projets tant d'un point de vue technique que financier,

       - accompagner techniquement leurs développements tout au long de leurs durées.

 

Euro-CIDES, de par ses Administrateurs, est aussi porteur d'un vécu associatif dans le domaine du handicap mental, de la déficience intellectuelle et des personnes en difficulté d'insertion essentiellement professionnelle. C'est en travaillant un projet européen développant les compétences individuelles dans le cadre du programme PIC EMPLOI HORIZON qu'à la demande de partenaires espagnol, italien et français, Euro-CIDES a pris son indépendance pour intervenir à leurs côtés.

 

Dans un premier temps, Euro-CIDES a aidé ces partenaires à terminer des projets engagés en témoignant, au cours de séminaires et de colloques publics, de pratiques professionnelles et de savoir-faire. Petit à petit, un partenariat privilégié s'est instauré avec une ville du sud de l'Italie qui développait plusieurs projets dans les programmes ADAPT, PIC EMPLOI HORIZON et INTEGRA. En même temps, Euro-CIDES a commencé à faire des reconnaissances de territoires, identifier les acteurs, repérer les problématiques et c'est tout naturellement que des plans d'intervention ont été proposés et validés.

 

 Les programmations européennes 2000-2006, 2007-2013 et maintenant 2014-2020 avec la génération ERASMUS Plus donne à Euro-CIDES la possibilité de poursuivre ses travaux en :

       - diversifiant ses partenariats,

       - concevant des projets de développement territorial à partir de programmes européens dont les thématiques sont celles de la

q       Gestion de l'Eau dans un contexte de sécheresse installée,

q       Stratégie Locale pour l'Emploi,

q       Sauvegarde d'un Patrimoine Culturel,

q       Dialogue Social et Citoyenneté,

q       Développement Durable et Economie Solidaire,

       - accompagnant le développement d'actions individuelles et collectives avec l'ensemble des acteurs des territoires y compris les populations (Programmes CULTURE, SOCRATES, LEONARDO, ERASMUS Plus).

 

Initialement, Euro-CIDES a travaillé sur le développement des compétences individuelles pour une meilleure réponse aux besoins repérés dans les bassins de vie et d'emploi (mobilité très difficile dans les périmètres d'interventions eu égard à la culture locale) mais, très vite, le besoin d'agir sur le territoire est devenu une nécessité incontournable et il a fallu impliquer tous les acteurs de la vie économique et sociale pour les convaincre d'opérer des changements de façon concertée et coordonnée.

 

Dès lors, Euro-CIDES a mis en place une dynamique en :

       - passant d'une dimension locale restreinte à une dimension territoriale élargie,

       - travaillant une organisation sectorisée en terme de géostratégie économique,

       - obtenant, pour ce territoire sud-italien, une reconnaissance de type NUTS 3 (classification européenne).

 

Nos modes d'interventions ont été salués de nombreuses fois par les presses locales et provinciales et, depuis quelques années, Euro-CIDES peut s'enorgueillir d'avoir abaissé bon nombre de barrières politiques (dans un pays fortement syndicalisé et politisé) en dépassant les freins réactionnels habituels pour parvenir à la contractualisation (délibérations de Conseils Municipaux, soutien de l'Administration Provinciale par la nomination d'un représentant au Comité de Pilotage, participation de la Chambre de Commerce, d'Industrie, d'Artisanat et d'Agriculture seule et unique chambre consulaire en Italie) d'un partenariat territorial qui devrait, à terme, mettre à jour une organisation sous forme de :

       - Réseaux d'Intérêt,

       - Diversification des Activités Economiques existantes,

       - Entrepreneuriat à visée durable et solidaire,

       - Modification des comportements individuels et collectifs.

    

    

Engagée pour des interventions de diagnostic territorial aux côtés de l'Institut Régional de Travail Social de septembre 2002 à fin décembre 2018, Euro-CIDES a progressivement développé un savoir-faire dans le champ de la recherche et de l'ingénierie sociale auprès d'acteurs professionnels et des institutionnels de l'action sociale et médico-sociale.

    

      Depuis 2008, Euro-CIDES a réalisé, au niveau national, des évaluations de programme et projet européens dédiés à la Jeunesse pour le compte du Haut-Commissariat à la Jeunesse et le Fonds d'expérimentation pour la jeunesse (Paris) et une étude d'impact sur la thématique de l'éducation des adultes en prison pour l'Agence Europe Education Formation France (Bordeaux).

 

      En mai 2014, l'association Euro-CIDES a été habilitée par l'Agence Nationale de l'Evaluation et de la Qualité des ESSMS (Ministère de la Santé) pour réaliser les évaluations externes d'établissements et services sociaux et médico-sociaux dans le contexte des obligations règlementaires.

 

     D'octobre 2002 à fin décembre 2011, Euro-CIDES s'est vu associé à plusieurs projets européens sur le thème de l'éducation en prison en apportant réseaux, expertises et savoir-faire à des services institutionnels relevant du Ministère de l'Education Nationale (DAFPIC et GIP FCIP Aquitaine, GRETA, DASEN de la Gironde, UPR Bordeaux) et du Ministère de la Justice (DISP, SPIP, PJJ). Plusieurs projets ont ainsi pu être menés, en partenariat avec des ministères, prisons, universités, ... européens et de pays associés sur le thème de l'éducation en prison (Mineurs/Majeurs - Femmes/Hommes). Entre 2013 et 2017, trois projets européens (l'un ESM-YA dédié à la violence des mineurs en centres éducatifs fermés, l'autre FEFI à la formation des femmes en prison et enfin VALMOPRIS à la valorisation de compétences en prison) ont été développés. Sur la période septembre 2016 - mai 2019, Euro-CIDES a été partenaire d'un projet européen du programme JUSTICE dédié à la lutte contre les violences de genre faites aux femmes issues de la migration (avant, pendant, et après leur parcours migratoire) ; dans le même temps, Euro-CIDES coordonnait trois autres projets européens ERASMUS+ sur la thématique de l'éducation en prison mais avec trois orientations diversifiées : CITI-VAL (Education aux valeurs civiques et morales en prison) - READY... GO (Développement de compétences transversales individuelles pour une meilleure réinsertion socio-professionnelle à l'issue de la peine en appui sur des activités physiques et sportives en prison) - SERA (Sécularisme et Radicalisation en prison).

 

      Les attentats terroristes survenus à partir de janvier 2015 et les années suivantes tant en France que dans d'autres pays européens et associés, la Déclaration de Paris signée par les ministres européens de l'Education, les observations en milieu pénitentiaire faisant remonter des phénomènes de radicalisation parmi les personnes incarcérées, le développement de connaissances en matière d'extrémismes violents, la presse, la volonté de l'Union Européenne de s'inscrire dans une réforme des politiques publiques en la matière, ... ont conduit Euro-CIDES à présenter SERA+ en tant que programme pédagogique intensif de plus de 1500 heures d'accompagnement (sur une année pleine) tant au bénéfice de personnes judiciarisées (revenants du Levant, condamnés pour faits terroristes, ...) mais aussi pour des actions de prévention auprès de publics identifiés comme "à risque de" (publics de Missions Locales, décrocheurs scolaires, mineurs sous mesure de justice, ...).